ORPHELINS SIDA INTERNATIONAL - Parrainage d’enfants - Aide aux enfants victimes du Sida

COTE D'IVOIRE

Côte d'Ivoire (carte)
Dans le cadre de ce programme, 2 enfants attendent encore un parrain ou une marraine.

PARRAINEZ UN ENFANT DANS CE PAYS

Consultez le rapport annuel de 2010

Programmes Orphelins Sida International :



En partenariat avec le Centre Solidarité Action Sociale, OSI a mis en place des haltes-garderies.
Notre association propose également des missions humanitaires courtes en Côte d'Ivoire (pour en savoir plus, cliquez ici).

Le programme de parrainage bénéficie actuellement à 42 enfants, 2 adolescents chefs de famille et 2 aïeuls de Bouaké, Côte d'Ivoire.

"Les enfants parrainés connaissent moins de difficultés. En effet, les fournitures et les frais de scolarité sont payés entièrement. Ils bénéficient de l'appui du CSAS à travers le parrainage pour l'acquittement des frais complémentaires [...] Les enfants parrainés bénéficient de l'achat de tenues vestimentaires au moins 2 fois par an. Les enfants déscolarisés parrainés ont le choix entre l'apprentissage d'un métier ou l'exercice d'une Activité Génératrice de Revenus, en accord avec la famille.
L'argent du parrainage est également utilisé pour l'achat de nourriture par et pour la famille d'accueil. Cet argent facilite l'insertion de l'enfant au sein de sa famille d'accueil [...] Considérant le succès du parrainage et les demandes des familles auprès du CSAS, il serait souhaitable d'augmenter le nombre de parrainés"
Véronique, Responsable de la Cellule OEV à Bouaké.



Organisation partenaire locale :


Le Centre Solidarité Action Sociale(CSAS) de Bouaké lutte contre le sida et principalement dans 3 domaines d'intervention :
- le soutien psychosocial des personnes vivant avec le VIH/SIDA et leur famille
- le suivi médical des Personnes Vivant avec le VIH/SIDA (PVVIH)
- le suivi éducatif des enfants et orphelins des familles suivies (scolarisation et formation professionnelle)
A ce jour, le CSAS assure la prise en charge psychosociale et médicale de 3 729 PVVIH et leurs familles dont 159 enfants séropositifs.
Suite à la crise survenue en 2002 et à l'augmentation du nombre de personnes séro positives, le CSAS a étendu ses activités à Korhogo, une ville située à plus de 250 km de Bouaké au Nord de la Côte d'Ivoire.
Le CSAS a enregistré environ 6 000 Orphelins et Enfants Vulnérabilisés par le VIH/Sida (OEV) dont 2 380 sont identifiés et suivis.
Le CSAS compte 48 travailleurs.



La cellule OEV a pour rôle d' :
- Enregistrer tous les enfants issus des familles suivies par le CSAS
- Effectuer des visites de terrain (écoles, domiciles, lieux de formation et d'apprentissage, hôpital)
- Insérer ou inscrire les enfants à l'école et dans les centres de formation et d'apprentissage
Contribuer à l'épanouissement des enfants par des journées récréatives et depuis 2008, un mouvement scout et un club de natation.



Rapport d'Evaluation d'OSI 2009 : Du 7 au 21 octobre 2009, la référente du programme de parrainage de Bouaké d'OSI a mené une mission d'évaluation en Côte d'Ivoire. Elle a rencontré l'ensemble des filleuls chez eux et les partenaires locaux. En plus des fiches de suivi, des petits films ont été réalisés avec chaque filleul et transmis à leur parrain.

Retrouvez le rapport en cliquant ici


Penda Diagola Touré, Directrice du Centre SAS


NOTIONS-CLES DU PAYS

Situation du pays

  • Population : 19 262 000 habitants
  • Superficie : 322 462 km² (France : 675 417 km²)
  • Densité : 48 hab/km² (France : 93,59 hab/km²)
  • Régime politique: République
  • Chef d'Etat : Alassane Wattara (Président)
  • Capitales : Yamoussoukro (politique) et Abidjan (économique)
  • Indépendance : 17 août 1960



  • Espérance de vie : 53 ans
  • Taux d'alphabétisation : 49%


Le VIH en quelques chiffres
Prévalence à l'âge adulte : 3,2% à 4,5%, l'un des plus forts taux d'Afrique de l'Ouest

- 400 000 à 550 000 personnes sont infectées par le virus du Sida en Côte d'Ivoire soit 2,5% de la population ivoirienne.
- 350 000 à 490 000 adultes âgés de 15 à 49 ans vivent actuellement avec le Sida soit 2,2% de la population.
- 210 000 à 290 000 femmes âgées de plus de 15 ans sont contaminées par le VIH/Sida.
- 44 000 à 58 000 enfants âgés de 0 à 14 ans sont infectés par le Sida
- 320 000 à 530 000 enfants âgés de 0 à 17 ans sont devenus orphelins suite au décès lié au Sida le l'un ou de leurs 2 parents.

La crise et les affrontements survenus en Côte d'Ivoire en 2002 entraînèrent une dégradation de la situation sanitaire. Cette situation avait provoqué la fuite du personnel de santé des zones ex-assiégées vers les zones gouvernementales, une résurgence des maladies épidémiques et une hausse de la prévalence des infections sexuellement transmissibles (IST) et du VIH/SIDA.
Les taux des IST et du VIH/SIDA connurent de fortes augmentations : le taux des personnes infectées par les IST dans les zones des Forces nouvelles tournaient autour de 30 % et, la prévalence du VIH/sida était de 7% au plan national.
Depuis les accords de Ouagadougou, la situation retourne au calme. Les soldats ne circulent plus de façon continue et les fonctionnaires de l'Etat reviennent.
Concernant la lutte contre l'épidémie du Sida, les ARV sont distribués gratuitement, la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH/Sida a globalement diminué et les dépistages volontaires sont de plus en plus nombreux.

Visitez le blog actu d'OSI-Bouaké, en cliquant ici.